Vous êtes ici : Patrimoine Minier > Hors de France > Allemagne: Zeche Schlägel & Eisen

Allemagne: Zeche Schlägel & Eisen (Ruhr)


La mine Schlägel & Eisen est située à Herten, au cœur du bassin houiller de la Ruhr. Elle comprenait les carreaux des puits 1/2 (Herten-Disteln), 3/4/7 (Herten-Langenbochum), 5/6 (Herten-Scherlebeck) et le puits n8 (aérage). Son histoire débute en 1874 avec le fonçage du puits n1 ; le charbon y est rencontré en 1876 a une profondeur de 342m et la production démarre en 1877. Le puits n2 est foncé à partir de 1890 et mis en service deux ans plus tard. Le puits n3 est quant à lui foncé à partir de 1895 et mis en service en 1897. En 1898, la fosse «Scherlebeck» est créée avec le fonçage des puits n5 et 6. La production y démarre en 1901.
Le puits n4 est foncé en 1900 à côté du puits n3 ; il servira de puits d'aérage dès 1902. La production est alors d'un million de tonnes par an. Le 1er avril 1929 la production de charbon sur la fosse 5/6 est arrêtée ; les puits sont encore utilisés pour l'aérage. En 1932, l'extraction du charbon cesse au puits n1. La fosse 1/2 sera définitivement abandonnée en 1940.
Un nouveau puits central pour l'extraction (puits n7) entre en exploitation en 1941 ; il fut foncé à partir de 1937. Les installations sont fortement endommagées pendant guerre ; le puits n3 sera reconstruit en 1947. Le puits n8 est mis en chantier en 1957 ; il sera mis en service en 1960 pour l'aérage du fond. Les puits n1 et 6 sont remblayés en 1969. Une liaison souterraine est créée avec la mine Bergmannsglück/Westerholt en 1972.
Le puits n4 est remblayé en 1981 mais finalement modernisé et remis en service en 1986. Equipé d'un nouveau chevalement, il est utilisé pour l'aérage de l'étage 7 et comme puits principal pour l'extraction du charbon. Le puits n7 ne sert alors plus que pour le personnel. Le 1er janvier 1989, la fosse Schlägel & Eisen 3/4/7 est intégrée dans la mine Ewald (Bergwerk Ewald). Les puits seront encore utilisés pour le personnel.
L'histoire s'achève le 28 mars 2000 avec la fermeture de la mine Ewald. Les puits sont alors tous remblayés. Le record de production fut atteint en 1975 avec 2 030 346 tonnes extraites par 2 890 mineurs.

Je remercie Peter R. (RAG Montan Immobilien Gmbh) pour l'accès au site.

Carreau des puits 3/4/7 - Herten-Langenbochum

En 2011, les 3 chevalements sont toujours debout, tout comme les bâtiments des machines d'extraction et les recettes des puits. Les installations de traitement du charbon dont le lavoir ont été détruites. L'avenir du site est incertain, mais le chevalement du puits n3 et sa machine d'extraction à vapeur ont été classés et échapperont à la démolition. Ce chevalement fut conçu par l'ingénieur Werner Gellhorn et date de 1896-97. Il possède une architecture peu répandue dans la Ruhr (type Promnitz) : prévu à l'origine pour une extraction double (2 compartiments / 2 machines), il fut construit avec 3 bigues.


Malheureusement mi-octobre 2013, la démolition d'une importante partie du site est déjà bien avancée. Les bâtiments de recette des puits n3 et 7, ainsi que le criblage ont disparu. Le squelette du chevalement du puits n7 se dresse au milieu des gravas en attendant son sort. Il sera finalement abattu le 30 octobre.


© Sébastien Berrut 2007-2014 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo