Vous êtes ici : Patrimoine Minier > Hors de France > Allemagne: Zeche Westfalen

Allemagne: Zeche Westfalen (Ruhr)


La mine Westfalen est située sur la commune de Ahlen, dans le nord-est de la Ruhr. En 1901, la paysannerie Rosendahl lance une campagne d'exploration minière dans la région qui a conduit à la découverte d'importantes réserves de charbon. Le 1er février 1909 débute le fonçage des puits 1 et 2 qui atteignent en 1911 les profondeurs de 1087 et 1052 mètres. Ce sont à l'époque les puits les plus profonds du bassin. Neuf veines de charbon d'une puissance de 0.7 à 1.75 mètres ont été recoupées. La production de charbon démarre le 5 mars 1913 et en janvier 1914 est mise en service une cokerie. Cinq autres puits seront ensuite foncés pour exploiter ce gisement. Dans les années 60, la mine est vendu à l'Eschweiler Bergwerks-Verein (EBV) pour garantir l'approvisionnement en coke de la société luxembourgeoise Arbed.
En 1986 les puits 3 et 5 sont fermés en raison d'importantes venues d'eau et d'autres difficultés géologiques. La décision de fermeture de la cokerie est prise en mars 1989. L'extraction du charbon à la mine Westfalen se termina définitivement le 30 juin 2000. En 2001 les puits 1, 2, 6 et 7 sont remblayés et les bâtiments de surface du puits 6 démolis.

Je remercie Herbert G. (Nrw-Urban) et Peter R. (RAG Montan Immobilien Gmbh) pour leur aide dans la réalisation de ce reportage photographique.

Carreau des puits 1/2 - Ahlen

Après sa fermeture en 2000, le carreau a subi d'importantes démolitions dont le lavoir en novembre 2003, mais les chevalements des 2 puits ainsi que les bâtiments des machines ont été préservés. D'autres bâtiments du carreau, comme la salle de paye et les bains-douches, ont été conservés et reconvertis pour d'autres usages. Des chemins piétonniers ont été aménagés et permettent de découvrir de près les vestiges de cette mine de charbon. Pour en savoir plus sur le projet de reconversion :'Projektgesellschaft Westfalen mbH'.


Carreau du puits 7 - Hamm-Heessen

Le fonçage du puits n7 est terminé en août 1979 à une profondeur de 1330 mètres et l'ensemble du site sera opérationnel en 1981. Equipé d'une tour d'extraction métallique, il servira pour le matériel et le personnel. Lors de mon passage sur le site, la plupart des bâtiments (lampisterie, bains-douches, etc) étaient déjà détruits et le dynamitage de la tour d'extraction était programmé pour la fin de l'année 2010.


© Sébastien Berrut 2007-2011 | Contact | Demande d'utilisation d'une photo